L’Etal de Maëlle

Ostréiculteur | Producteur

L’Étal de Maëlle, des huîtres de Fréhel brassées pleine mer

On ne peut être plus sûr de son approvisionnement puisque Maëlle vend les huîtres spéciales produites par son père et son frère. Des huîtres qui ont la particularité d’être brassées-mer. 

D’abord sur le marché extérieur, Maëlle s’est installée depuis novembre 2019 sous la rotonde. Après un parcours dans le nautisme basé à Lorient, elle avait l’envie d’entreprendre.  C’est tout naturellement qu’elle franchit le pas en décidant de vendre les huîtres familiales « brassées mer »  en Baie de la Fresnaye (Côte d’Armor), zone classée Natura 2000 proche du Cap Fréhel. 

Il faut entre 3 et 5 ans pour compléter le cycle de production. La densité d’élevage est volontairement moindre et les huîtres bénéficient du brassage de la houle dans cette baie à fort marnage aux eaux maritimes riches en phytoplancton. L’entreprise familiale produit des « fines » (taux de chair autour de 9%) sur tables. Elle produit également des « spéciales » en poches cylindriques suspendues, technique importée d’Australie, d’où le nom de poches australiennes. Balancées en permanence par la houle, avec une densité maximale de 55 pièces par panier, elles offrent un taux de chair supérieur autour de 13% dans une huître plus creuse, arrondie, au goût océanique. 

Sur son étal, vous trouverez aussi des moules de bouchot et des rillettes de poisson artisanales provenant également du Cap Fréhel. Un voyage gustatif en Bretagne Nord dans lequel Maëlle aime accompagner ses clients. La jeune-femme a mis en place la possibilité de se faire livrer à domicile.

 

Produits

L’Étal de Maëlle, des huîtres de Fréhel brassées pleine mer

On ne peut être plus sûr de son approvisionnement puisque Maëlle vend les huîtres spéciales produites par son père et son frère. Des huîtres qui ont la particularité d’être brassées-mer. 

D’abord sur le marché extérieur, Maëlle s’est installée depuis novembre 2019 sous la rotonde. Après un parcours dans le nautisme basé à Lorient, elle avait l’envie d’entreprendre.  C’est tout naturellement qu’elle franchit le pas en décidant de vendre les huîtres familiales « brassées mer »  en Baie de la Fresnaye (Côte d’Armor), zone classée Natura 2000 proche du Cap Fréhel. 

Il faut entre 3 et 5 ans pour compléter le cycle de production. La densité d’élevage est volontairement moindre et les huîtres bénéficient du brassage de la houle dans cette baie à fort marnage aux eaux maritimes riches en phytoplancton. L’entreprise familiale produit des « fines » (taux de chair autour de 9%) sur tables. Elle produit également des « spéciales » en poches cylindriques suspendues, technique importée d’Australie, d’où le nom de poches australiennes. Balancées en permanence par la houle, avec une densité maximale de 55 pièces par panier, elles offrent un taux de chair supérieur autour de 13% dans une huître plus creuse, arrondie, au goût océanique. 

Sur son étal, vous trouverez aussi des moules de bouchot et des rillettes de poisson artisanales provenant également du Cap Fréhel. Un voyage gustatif en Bretagne Nord dans lequel Maëlle aime accompagner ses clients. La jeune-femme a mis en place la possibilité de se faire livrer à domicile.

 

Produits